Austin, la capitale du Texas, est sur le radar de plus en plus de voyageurs. Et avec raison! La devise de la ville est « Keep Austin Weird », qui annonce bien avant notre arrivée le type d’expérience qu’on pourra y vivre. Voici quelques arrêts à faire sans faute.

Manger

Austin est une ville foodie et vous mangerez assurément bien (et beaucoup!) lors de votre voyage. Et puisque vous êtes au Texas, un arrêt dans un restaurant de BBQ s’impose! Plusieurs endroits revendiquent le titre de meilleur restaurant en ville, mais j’ai choisi le Franklin, qui m’a été recommandé à plus d’une reprise.

Il faut dire que Franklin est reconnu pour ses files d’attente légendaires, les gens arrivant souvent sur place à 7 h du matin pour s’assurer une bonne sélection pour le lunch! Des chaises sont offertes et de la bière est vendue à l’extérieur, c’est une expérience à vivre.

Prévoyez un bon 2 h d’attente si vous arrivez entre 11 h et midi, et n’arrivez pas trop tard, car il ne pourrait plus rester de nourriture (!).

Un autre classique à ne pas manquer à Austin est les food trucks, souvent regroupés ensemble dans des stationnements reconfigurés avec tables de pique-nique. Vous trouverez 1001 listes des endroits à ne pas manquer, mais bien honnêtement, la très grande majorité offre d’excellents choix, si vous avez faim, arrêtez au premier que vous voyez!

Quelques camions essayés lors de ma visite : Hey! You gonna eat or what?, Gourdough’s (les beignes les plus décadents de l’humanité) et Mighty Cone.

Austin est également la ville d’origine de la célèbre chaîne d’épiceries Whole Foods. Si vous voulez vivre une expérience mémorable remplie d’émotions en faisant des courses, un arrêt au magasin phare s’impose.

Quelques autres restaurants à essayer (si le temps et votre estomac le permettent!) : Lucy’s, pour du délicieux poulet frit, South Congress Café, un endroit aimé par les locaux, Frank’s, pour des hot dog gourmets et des desserts et East Side King, pour l’un des meilleurs repas de nourriture de l’Asie du Sud-Est aux États-Unis.

Si la température n’est pas anormalement froide lors de votre visite (devoir acheter du linge d’hiver à Austin alors que l’on vient du Québec, ce n’est pas normal!), Amy’s Ice Creams est également une institution à visiter.

Attraits à ne pas manquer

tern-austin-what-to-do-2

Si vous visitez entre les mois de mars et novembre, vous devez faire un tour au Congress Bridge au coucher du soleil, afin de voir les célèbres chauves-souris!

Vous devez également absolument faire un arrêt à la célèbre Cathedral of Junk, une installation située dans la cour de Vince, un artiste. Il faut simplement lui téléphoner et prendre rendez-vous avec lui, et il suggère un don de 10 $ par groupe pour la visite. C’est encore plus impressionnant que les photos le laissent croire!

Si vous aimez l’art de rue, un arrêt à Graffiti Hill Park s’impose pour voir les artistes à l’œuvre. Les murales « Austin Postcard » et « I love you so much » sont également de très bons arrêts pour trouver du bon contenu pour votre compte Instagram.

À proximité du Graffiti Hill Park se trouve le Austin State Capitol, plus grand que celui de Washington et très intéressant à visiter.

Pour faire du magasinage, c’est sur South Congress et South 1st que ça se passe : ici, vous ne trouverez pas de grandes chaînes, seulement des petites boutiques indépendantes qui offrent des produits d’artistes locaux et de seconde main.

La nature est également un grand attrait d’Austin, prévoyez donc des arrêts à Barton Springs, Barton Springs Pool, Zilker Park, the Greenbelt, Mayfield Park (où des paons vivent en liberté!), au Mt. Bonnell et à The Oasis on Lake Travis, si vous avez une voiture.

Le plus agréable? Presque tous les attraits sont gratuits!

Où séjourner

tern-austin-where-to-stay

L’auberge HI est située sur la rive sud de la rivière Colorado, près de Lady Bird Lake. On peut même admirer les gratte-ciels du centre-ville de la terrasse. Quand la température coopère, il est possible de louer des kayaks à quelques pas, question de profiter du lac.

Il faut compter environ 30 minutes pour rejoindre le centre-ville à pied.

Ah, et le déjeuner et internet sont gratuits!

Comment se déplacer

À Austin, la voiture est reine. C’est le mode de transport le plus simple, surtout si vous êtes quelques-uns et pouvez séparer le coût de la location.

Sinon, le système de transport en commun d’Austin est très économique et permet de se rendre presque partout, bien que ce soit souvent plus long. Les lignes d’autobus 7 et 20, qui passent fréquemment, permettent de se rendre à l’intersection entre Downtown et South Congress, et d’autres autobus permettent de découvrir des quartiers plus éloignés.

De plus, tout cela ne coûte que 1,25 $ US par jour ou 5,25 $ US par semaine, lorsqu’on achète une passe de transport à l’auberge!

Sinon, vous pouvez louer un vélo à l’auberge, ou utiliser vos deux jambes, bien que la ville d’Austin soit beaucoup plus grande qu’elle le semble sur une carte (et qu’il n’y a pas de trottoirs partout)!

Pour se rendre de l’aéroport à l’auberge, rien de plus simple : un autobus fait le trajet de façon régulière, en quelques minutes à peine, et coûte seulement 1,25 $ US!

Bars & musique

tern-austin-bars-and-music

Si Austin a réussi à se tailler une place de choix parmi les destinations à visiter absolument, c’est en partie en raison de sa culture musicale. Après tout, deux des plus grands festivals aux États-Unis y ont lieu : SXSW & Austin City Limits!

Même en dehors de ces événements, vous pouvez écouter de la musique tous les soirs à Austin. Les touristes aiment généralement East 5th Street pour la variété et quantité de bars, mais les locaux vous suggéreront de plutôt vous rendre au Continental Club, sur South Congress.

Et si vous voulez une expérience totalement Austin, rendez-vous au Buzz Mill, un bar intérieur/extérieur situé dans un stationnement, à deux pas de l’auberge, où plusieurs musiciens se produisent. Terminez la soirée au Jackalope South Shore, juste en face.

Bref, impossible de manquer de choses à voir lors d’un voyage là-bas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *