As-tu déjà fait du ski hors-piste ou du splitboarding (planche à neige divisible)? Porter tout son équipement de ski sur son dos et grimper une montagne pendant des heures pour atteindre les plus hauts sommets, c’est fait pour les vrais aventuriers et les passionnés de poudreuse. Mais pas si vite… Je voudrais m’assurer qu’on se comprend bien quand je parle de ski hors-piste.

Le ski hors-piste c’est du ski dans des zones non délimitées ni patrouillées, qui ne font pas partie de stations de ski. Généralement, pour se rendre aux meilleurs spots, on doit se taper une longue randonnée ou disposer d’un hélicoptère. Il n’y a pas de pistes définies et aucune patrouille pour te relever par le fond de culotte quand tu plantes. Vas-y donc avec des amis. C’est une expérience intense, sauvage et enivrante. On s’entend, dévaler les pentes dans ton une pièce fluo ou ton costume du père Noël à Whistler Blackcomb, ce n’est pas ce qu’on appelle faire du ski hors-piste.

On parle d’un sport d’aventure pour ceux qui cherchent de la nature à l’état pur, un peu de paix loin des pistes achalandées et un grand sentiment de réalisation personnelle. C’est une idée excitante qui pourrait te donner envie de clipser tes bottes sur tes skis drette-là, mais ce n’est pas un trip à prendre à la légère. On te recommande fortement de suivre une formation adéquate et d’avoir un peu d’expérience avant de te lancer. Crois-moi, tu ne le regretteras pas.

Voici donc cinq raisons pourquoi il n’y a rien de mieux que le ski hors-piste.

Les refuges

backcountry-ski2

Une excursion de deux jours de ski hors-piste prend un tout autre sens si en plus tu dors dans un refuge perché au sommet d’une montagne. Tu oublieras presque instantanément les longues heures à escalader dans la neige quand tu verras apparaître la lueur du refuge à l’horizon. Il te suffira d’allumer le poêle à bois et de laisser fondre de la neige pour te préparer un chocolat chaud pour faire de ta journée la meilleure expérience de plein air de ta vie. Tout ça avant même d’avoir mis tes skis.

La nature vierge

Des montagnes à perte de vue et plus de poudreuse que tu pourrais en rêver. En moins de deux, tu fileras sur la neige intacte devant toi. Arrange-toi pour que ça vaille la peine. Tu auras peut-être la chance de croiser des animaux sauvages dans cet environnement qui paraît difficilement habitable. Tu pourrais être surpris! Peu importe la fatigue, profite donc du fait que t’es au milieu de nulle part pour sortir en pleine nuit et admirer la Voie lactée ou une aurore boréale qui danse au-dessus de toi.

La survie

backcountry-ski3

Hisser tout ton équipement de ski jusqu’en haut d’une montagne peut être un peu chiant et douloureux. T’en fais pas, tu t’habitueras aux courbatures et tu apprendras à mieux équilibrer le tout, que ce soit tes épaules ou tes pieds qui n’en peuvent plus d’avancer. Si tu es bien préparé, tu sauras improviser et trouver une solution à tout. Tu as des ampoules? Duct tape-moi ça ces pieds-là. Ta tente est déchirée? Duct tape. Tu as oublié ta cuillère? Des branches pis du Duct tape. Peu importe ce que tu fais, n’oublie pas le duct tape. Tu vas découvrir à quel point un humain peut être créatif quand il est question de survie.

Bye bye les files d’attente

C’est peut-être beaucoup de travail que d’escalader une montagne et tu te dis qu’un remonte-pente serait donc utile, mais… tous tes efforts seront récompensés. Après avoir bien dormi et mangé, tu voudras profiter au max de ta ride de ski. Le bon côté, c’est que tu n’auras pas à attendre et tu auras amplement mérité ta descente. Tu as parcouru toute cette distance et maintenant, tu as tout ce terrain de jeu pour toi et tes amis. Personne ne va venir te couper ton virage parfait.

L’envie

backcountry-ski4

Tu seras une personne nouvelle. À la fin de la journée, tu lèveras la tête vers le sommet et tu te diras « J’ai fait ça, moi ». C’est ton courage et ta persévérance qui t’auront permis de te rendre tout en haut et de redescendre en un seul morceau. Point bonus : les autres seront verts de jalousie. Tu ne skieras plus jamais de la même façon. Tes histoires seront captivantes, réelles et inspireront tes compagnons de station. Mais fais attention, plus ils t’envieront, toi, plus tu rêveras de ta prochaine excursion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *