En voyage, on manque souvent de temps et d’argent. Mais ce n’est pas une raison pour perdre la forme et le goût des bonnes choses. Surtout lorsqu’on a tendance à moins dormir et avoir un penchant pour la fête. Pour ce faire, préparer ses propres repas est un bon commencement. Non seulement tu économises de l’argent mais tu remplis aussi ton corps de bons carburants. Pour ces jours où tu te retrouves complètement hors service, sans aucune idée repas, tu peux t’inspirer des suivants. Les ingrédients utilisés sont bon marché, riches en bienfaits et faciles à trouver. De plus, il n’y a rien de mieux qu’une cuisine commune pour rencontrer des voyageurs, partager des recettes et réveiller le cordon bleu qui sommeille en toi.

1.Deux petits déjeuners pour un champion

Le classique nord-américain

Quoi de plus facile à préparer que deux tranches de pain, tartinées de beurre d’arachide, avec des rondelles de bananes sur le dessus. Pas grand-chose tu me diras. Pourtant, ce petit-déjeuner garanti de te garder en forme olympique pour les prochaines heures. La banane, riche en glucides, en fer et en magnésium se trouve être l’un des fruits les plus abordables partout dans le monde. En ce qui concerne le délicieux beurre d’arachides, il est bourré de protéines et de super gras (ceux qui sont bons pour la santé !). Déguste le tout avec une grande tasse de café : tu es maintenant prêt à braver toutes les épreuves de la journée.

Le bol de santé

La magie d’une cuisine commune opère lorsque tu ouvres le placard consacré aux aliments laissés par les voyageurs. En général tu y trouves de bons basiques : du riz, des pâtes, de la confiture… et pour les chanceux : du gruau. Fais le cuire, ajoutes-y du beurre d’arachide, des fruits, du sucre, du lait… les options sont infinies. Un classique indémodable, qui réconforte ton corps et qui rassure ton porte-monnaie.

2. Des dîners improvisés

La dose de bien-être

Pour le dîner, tu peux revamper tes légumineuses en optant pour des options végétaliennes. Accompagne ta patate douce d’avocats, de tomates, de roquette et d’amour. Pour cette recette, il est interdit de se passer de vinaigrette. Une fois de plus, ouvre les fameux placards magiques pour y trouver de l’huile et toutes sortes de condiments.

La simple et réconfortante

Pas convaincu? Donne enfin vie à ta conserve de lentilles (fonctionne très bien avec les pois-chiches et les haricots rouges aussi) au sein d’une bonne soupe chaude. Il te suffit de rajouter une poignée de légumes, de l’eau et de saupoudrer le tout de quelques épices. Couvre ta petite casserole pendant vingt minutes sur le feu. Oui, c’est aussi simple que ça.

La plus gourmande

#thenewme #healthy #food #avocado #cooking #hostelfood #kindofabigdeal

Une photo publiée par alex addison (@1alex_addison) le

Pour les papilles plus difficiles à ravir, le combo œufs-cocotte avocats accompagnés d’une salade gourmande est parfait pour booster ta bonne humeur et impressionner tes voisins de dortoir.

3. Des calories bien méritées

La super protéinée

Le truc merveilleux de la frittata c’est qu’elle te permet de faire usage de presque tous les ingrédients que tu as sous la main. Quelques œufs, du lait, du beurre, parsemés de tes restants en légumes, le tout suivi de 20 minutes au four ou à la poêle et paf, tu viens de concocter un plat divinement bon. Et ce pour quelques dollars seulement.

La fédératrice

Les fajitas sont aussi un incontournable « tout c’qui » , idéales pour rassasier une gang au complet. Ce qu’on adore des fajitas, c’est qu’elles rassemblent, et qu’elles permettent d’épuiser tout ton stock dans le frigo.


Tu n’as simplement pas envie de cuisiner et tu veux te gâter à petits prix? Beaucoup de nos auberges possèdent des bars/ restos avec de bons plats au menu !

Si toi aussi tu as des astuces de repas simples et bon marché à cuisiner, partage les avec nous en utilisant les hashtags #hostelfood et #bobcanada ! Maintenant, plus d’excuses et tous en cuisine !

Un commentaire

  • Très bien de préparer ses repas et souvent aussi avec d’autres usagers. Souvent dans la petite cuisine des routards on y trouve sel, poivre, divers condiments et parfois aussi de l’huile de cuisson. Le principe même d’une auberge est d’avoir une petite cuisine réservée aux individuels. Les repas peuvent varier selon les continents et les pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *