L’année dernière, j’ai senti la panique monter en moi lorsque j’ai eu l’irrésistible envie de voyager à une destination très précise. Je suis certaine que je n’étais pas la seule. Je me suis dit « Oh mon dieu, je dois aller à Cuba avant que le capitalisme s’en empare »!

Maintenant que j’y suis allée et que j’ai discuté avec à peu près tous les habitants que j’ai croisés, je comprends que le changement n’arrivera pas aussi rapidement que je le croyais. Oui, il est en cours et oui, ce sera rapide. Cependant, il arrivera à la même vitesse que la technologie évolue. Un peu comme je suis passée d’écrire des lettres à enregistrer des messages vocaux sur WhatsApp. Nous avons l’impression que le temps n’avance pas, mais quand nous regarderons derrière nous, dix ans auront passé. Tu as donc encore un peu de temps.

Mon amie et moi sommes atterries à La Havane à environ 22 h le 1er janvier 2016. Nous sommes descendues de l’avion avec l’impression de débarquer directement sur le plateau de tournage d’un film de Wes Anderson. Imagine une immense salle vide, à l’exception d’un mur d’étranges petites cabines, au plancher étincelant de carreaux roses impeccables. À l’intérieur, on nous a demandé nos passeports et on nous a interrogées sur nos vies. Au son du timbre, nous avons passé la porte pour être propulsées en 1959.

TRUC DE PRO #1 – NE SOIS PAS CETTE FILLE

En attendant nos bagages, nous avons fait la connaissance d’une jeune fille qui venait d’atterrir et qui n’avait aucune idée où aller et comment s’y rendre. Ne sois pas cette fille (pas à Cuba ni ailleurs.) Planifie ta première nuit et assure-toi que ton transport est inclus. Vérifie le coût de ta course auprès du chauffeur avant de monter et assure-toi qu’il accepte ta monnaie si tu n’as pas encore de CUC (la devise qu’utilisent les touristes).
Réserver notre hébergement à La Havane depuis l’étranger fut un défi, mais chaque effort a valu la peine. Tout compte fait, c’est un ami qui avait voyagé à Cuba quelques mois auparavant qui nous a le mieux recommandé. Je t’épargne les détails, mais je te dirai tout de même ceci : prépare-toi à d’étranges échanges par courriel, à beaucoup d’attente et de confusion, à des changements de dernière minute, des options douteuses et à des interurbains coûteux sur Skype. Prépare-toi aussi à faire confiance au destin. Si tu as de la chance, il y aura peut-être une auberge HI dans la ville où tu t’en vas. Pour commencer, visite le site Web d’HI.

TRUC DE PRO #2 – ÉVITE LA FILE

Voici LE truc. J’en ai presque marre de le partager… Mais bon, c’est à ça que servent les blogues de voyage! Pendant que tout le monde perdra sa journée en file devant le « Cadeca » de La Havane pour changer de l’argent, entre dans un hôtel avec désinvolture, comme si tu séjournais dans la chambre 545, et change ton argent à la réception.

TRUC DE PRO #3 – SOIS COURTOIS

Maintenant que tu as eu assez de temps pour découvrir toute la ville, es-tu prêt à visiter une autre ville? Truc de pro#2: sois courtois, respectueux et aimable avec tes hôtes. Ils peuvent faire en sorte que ton voyage passe d’agréable à simplement incroyable. Il est vrai que mon amie et moi avons eu de la chance de séjourner dans une « casa particular » avec des hôtes extraordinaires, mais j’aime penser que la plupart d’entre vous vivront une expérience semblable. À La Havane, nous avons interrogé notre hôte à propos d’endroits à visiter à Trinidad. Elle nous a envoyé déjeuner, elle a sorti un vieux carnet et a fait quelques appels. Impatiente, je lui ai demandé s’il y avait du nouveau. Elle m’a répondu que les lignes étaient occupées ou que les numéros n’existaient plus et qu’elle réessaierait plus tard. Je me suis souvenue de ce que c’était de grandir en Amérique du Sud dans les années 80, alors que ce genre de désagréments faisait partie de la vie quotidienne. Elle est finalement revenue en courant pour nous dire qu’elle avait trouvé un endroit et qu’on offrait de nous envoyer un chauffeur. Elle disait que ça ne coûterait que 5 CUC de plus que l’autobus et qu’on devrait accepter. J’avais mes doutes. Un taxi ferait 400 km pour venir nous chercher pour ensuite nous ramener… Voyons donc! Comme si ce n’était pas suffisant, la femme avait écrit les coordonnées de la maison à Trinidad : « la casa de Alfredo » (la maison d’Alfredo). J’avais l’impression que c’était l’équivalent d’arriver à Québec et de chercher la maison de « Jean ».

TRUC DE PRO #4 – AIE CONFIANCE

Fais confiance à Cuba, aux Cubains et à la vie en général. Suis la vague, reste ouvert à l’inconnu et sois flexible face au changement. C’est la meilleure façon de profiter de ton séjour sur l’île. C’est en suivant cette philosophie que notre voyage improvisé a finalement inclus un souper, une visite, de la plongée, une promenade à cheval et la découverte de plages cachées.

TRUC DE PRO #5 – ROULE PLUS VITE

Nous avons particulièrement appris que la meilleure façon de voyager est de prendre un taxi d’une ville à l’autre. Nous les avons tous essayés : la fourgonnette plus ou moins moderne avec air conditionné, l’authentique tacot qui tombe en panne en cours de route et le véhicule remis à neuf avec des pièces vieilles comme l’an quarante comptant un lecteur DVD. Ça aura valu la peine chaque fois. Partout où nous sommes allées, nous avons rencontré des voyageurs qui avaient perdu des heures à attendre pour acheter des billets, finalement tous vendus, pour prendre l’autobus qui les amènerait à la prochaine ville. Ils avaient donc dû attendre encore quelques jours et changer leur plan. Une suite de cauchemars. Dans notre cas, ce fut plutôt taxis, amis, histoires et plaisir!

TRUC DE PRO #6 – N’OUBLIE PAS TA TROUSSE

J’ai passé 7 jours à Cuba et j’ai réussi à attraper un atroce rhume. Bon, je l’ai peut-être amené avec moi en quittant l’hiver, mais dans tous les cas, j’ai appris quelque chose. Apporte tout ce dont tu penses avoir besoin et un peu plus, c’est-à-dire des médicaments et des articles de toilette. La marchandise se fait rare et les lois régissant ce qui peut être vendu aux touristes sont strictes. Ma visite à la pharmacie du coin a été très révélatrice et excitante, mais infructueuse.

TRUC DE PRO #7 – NE TE STRESSE PAS… TU Y RETOURNERAS

Ne t’en fais pas si tu n’arrives pas à voir ou à faire tout ce dont tu rêvais. Ce ne sera pas ton dernier voyage à Cuba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *